C'est l'Art majeur des jardins japonais. Ishi wo taken koto "Art de dresser les pierres", c'est aussi le terme qui était employé pour désigner la création d'un jardin. La pierre est un élément fort et spirituel, elle abrite les kami (divinités de la mythologie japonaise). L'étude de leur forme et de leur agencement, vont révéler un " visage ", face expressive exposée au regard. L'ancrage au sol vont lui donner force et stabilité. Toutes ces notions sont indispensables et sont à acquérir avant toutes créations de jardin.

 

Si vous voulez suivre la formation voici le lien : Stage Dresser le pierres


Un petit clic pour un peu d'ambiance


Un séjour au bord de l'Ardèche m'a permis de faire des essais de "pierres dressées" ou Karesansui sur de petits bancs de sable formés au milieu de gros blocs de granite. J'ai utilisé des fragments de basalte issus des orgues basaltique.

Pour créer un jardin sec, c'est à dire mettre en scène un groupement de pierres dans "l'art de dresser les pierres" il faut du temps, de la réflexion, de la recherche pour trouver les bonnes pierres. Cela peut prendre des jours, des semaines des mois. Trouver leur plus belle face et les tourner et retourner pour les harmoniser leur donner une cohérence. Les arrangements proposés sont des exercices, de petites créations éphémères réalisées en un temps trop court ( 1h à 3h ) pour pouvoir proposer quelque chose d'abouti. Elles ont des défauts mais elles ont l'utilité d'aiguiser la pratique et de trouver l'essentiel.

La première photo c'est l'emplacement avant. Cet essai est composé de 9 pierres.


Voici une version plus épurée composée de 7 pierres, sur le même emplacement.


Toujours l'Ardèche 


Ici c'est la nature qui compose.


pour tenter de  copier la nature les exercices au bac a sable sont indispensables .